Musique (2)

Texte de Fanny Debernardy

dimanche 8 mars 2009, par Hugo Musella

Toutes les versions de cet article :

  • [français]
Dans le corps ça résonne. Ca fait des sons. Ca fait des bruits. Ca fait de la musique. Les sons d’un instrument, passés par la moulinette de l’écrit, deviennent mélodie pour la voix de l’acteur.

L’éclair s’écrase d’un coup, d’un seul, seul, seul, seul.

Qu’est-c’qu’arrive dans ce silence frappe, frappe sur le Terre où je, je, effroi où je suis. Lumière, c’est comme un bigbangbadaboum sur la Terre qui s’éclaire, c’est clair.

La mer se lève et effondre devant moi, effondre dredre comme une massue qui écrase et qui remue ciel et Terre.

Le noir noir noir noir nan ! Non ! Je me relève d’un coup d’un seul ! Nan nan nan nan je ne me relève pas. « Écrase-la de toi-même, spich splash boum bouloum boum ».

C’est extrême, plus d’air air qui s’écrase, la sors or sorcière. La mer se lève et plonge, se relève et replonge, je me lève et je plonge. Pas de Je mais Elle car Je perds, il perd, conscience obstruée comme un boum de ligne cassant le vide de l’air.

J’accroche et elle tape tape et tape sur ma tête, tête qui boit récupère le sort, sort sort que faire pish la collision tourne tourne tourne, que faire Bam.

Sssiiffflleemment strrriiiiddent, apprrrrrrréééééééhheeesssiiioonnnnnnn……………

Choc !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette