Commencer (4)

Texte de Julia Rinaldino

mardi 3 février 2009, par Hugo Musella

Toutes les versions de cet article :

  • [français]
Corps, tremblement, salive, émotions, voix... L’acteur en vrac se livre au monde de le scène avec en bouche les mots qui sont sa vie. Il commence.

Une feuille blanche...le vide dans ma tête... ratures, gribouillages, petites

fleurs parsemées sur ce blanc... blanc comme neige où les mots

s’éprennent à

rêver de glisse... la peur les retient... peur du vide, peur du rien : Le blanc règne.

Une musique lointaine tourbillonne dans ma tête... de plus en plus fort, elle me

guide ... soudain, un mot m’assomme... puis deux puis quatre : une phrase se

fige. Je tombe dans le rêve, une tornade de lettres forme des mots... Un flot

de parole arrive... dissonance... je tressaille... relis... langage insignifiant imbibée d’une atmosphère, d’un moment unique : le temps de l’inspiration.

Je

souffle, me réveille... le blanc.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette