Aiku (6)

Texte de Camille Rasera

dimanche 5 avril 2009, par Hugo Musella

Toutes les versions de cet article :

  • [français]
Ecrire. Ecrire. Et puis couper. Trancher. Aller à l’essentiel vers une vérité brute qui nous ouvre des mondes.

Sors, sors de là petite peste ! Quitte ce visage doucereux ! Je vais te haïr. Tu mens, tu lui mens ! Tu lui plais ? Petite fille bien ? Hypocrite ! Moi je ne sais pas me cacher, moi : je crie, j’explose, je suis. Ne voit-il donc plus le vrai ? Sors de là, vampire ! Je ne peux plus me retenir. Briser ton sourire menteur, briser cette image, ce visage. Te déchirer avec mes ongles, avec du verre. T’arracher ton costume pour qu’il te voit enfin nue, infectée, telle que tu es.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette